Aménagement/ Urbanisme

« L’Aménagement du territoire est une notion vaste qui englobe un panel de compétences variées» (DATAR)

Que l’aménagement et l’urbanisme soient étudiés dès le début de la licence, à partir de la troisième année de licence ou en master, ces disciplines demandent de nombreuses compétences en urbanisme, en politiques publiques, en droit de l’urbanisme, en économie, en sociologie, en paysagisme et en architecture.

En France, de nombreux pôles d’enseignement supérieur proposent de tels parcours que ce soit en faculté, école ou institut. Les filières de formation qui préparent aux métiers de l’aménagement du territoire sont nombreuses et disposent d’une grande diversité d’options et de niveaux d’études. Ces filières permettent de mettre en relation des aptitudes plus « humaines » relatives à l’habitat et à la sociologie et des notions plus « techniques » comme l’ingénierie civile, la voirie et l’architecture. L’étude de l’urbanisme est alors une démarche visant à établir la faisabilité d’un projet quelconque d’aménagement du territoire. En effet, l’aménagement du territoire permet de substituer une nouvelle organisation de l’espace à l’ancienne afin de redisposer l’espace de manière plus cohérente pour une meilleure utilisation au quotidien. C’est donc une action géographique au sens propre du terme, l’aménagement du territoire permet de modeler la géographie d’un espace ou d’une composante de celui-ci, comme les réseaux de communication, les espaces publics ou encore l’habitat.

C’est une formation pluridisciplinaire qui ouvre à terme un panel de métier très large et diversifié, ces formations permettent alors de prétendre à des emplois dans les secteurs privés comme publics.

Urbanisme ref