Après un travail de plusieurs années, l’arrêté du 4 février 2014 vient sceller les débats. Lors de la rentrée de septembre 2015, les intitulés de mention de master seront cadrés nationalement. Cela signifie que les facultés ne pourront piocher que dans un nombre restreint d’intitulés.

Terminé les mentions  » Géographie, intelligence territoriale  » –  » Science du territoire  » –  » Études rurales  » et autres intitulés, celles-ci sont désormais hors cadre.

Désormais seules les mentions ci-dessous seront autorisées. C’est une cinquantaine de mentions de masters qui vont devoir subir quelques modifications.

Ce n’est pas pour autant que les spécificités de chaque formation ne seront pas mises en avant. En effet la loi permet toujours après la mention de donner un nom de spécialité à sa formation. Les intitulés des formations ne sont, quant à eux, pas cadrés.

Sur le diplôme en revanche, ne figurera plus que la mention. Cela permettra une meilleure lisibilité de nos formations par le monde professionnel. Il sera également plus facile de s’orienter pour ses recherches de master.

L’AFNEG insiste sur l’importance de développer en parallèle de cette réforme, une véritable mise en place ambitieuse des outils de l’approche par compétences.

Les nouveaux intitulés de cadrage pour les disciplines territoriales :

  • Géographie ;
  • Géographie, aménagement, environnement et développement ;
  • Géopolitique ;
  • Architecture, urbanisme, paysage ;
  • Géomatique ;
  • Gestion des territoires et développement local ;
  • Études du développement ;
  • Transport, mobilités, réseaux ;
  • Tourisme ;
  • Urbanisme et aménagement ;
  • Ville et environnements urbains ;
  • Risque et environnement.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter les nouveaux intitulés de master du Cadre National des Formations.