Le Congrès Annuel d'Egea : la géographie à l'échelle européenne

Le Congrès Annuel d’Egea : la géographie à l’échelle européenne

Cette année, le Congrès d’EGEA s’est déroulé du 18 au 23 Septembre 2018 à Selce en Croatie. Il a été accueilli par une de leurs nombreuses entités, qui est EGEA Zagreb. Des centaines de personnes issues des 4 coins de l’Europe étaient présentes pour représenter au mieux leurs pays. C’était aussi l’opportunité de rencontrer des jeunes géographes venu.e.s de toute l’Europe et d’échanger sur leur culture, mais également sur leurs actions associatives dans leurs villes et pays respectifs.

L’AFNEG était présente grâce à Antoine Ugolin, VP en charge du développement de la politique international. Nous avons eu l’occasion d’y retrouver nos amis de GeoDACH, l’Association Allemande des Etudiant.e.s en géographie. Certaines entités françaises étaient également au rendez-vous.

Mais EGEA, c’est quoi ?

EGEA, “European Geography Association”, est une association européenne pour les étudiant.e.s et jeunes géographes. Elle est créée en 1988 par des étudiant.e.s des Universités de Barcelone, Utrecht et Varsovie. L’association est légalement basée à Utrecht, c’est donc une association de droit néerlandais. C’est un réseau rassemblant environ 5000 géographes dans plus de 100 villes d’Europe. L’association a pour but d’encourager le partage, les mobilités, et les connections entre chaque géographes européens. Comme pour nous en France, ils s’engagent à participer aux discussions portant sur l’enseignement supérieur et l’insertion professionnelle à l’échelle de l’Europe.

Un Congrès sous le signe du monde rural

La cérémonie d’ouverture s’est faite à l’Université de Rijeka, à une trentaine de kilomètres de Selce. Le Congrès a été ouvert par l’entité organisatrice, ainsi que le président d’EGEA, David Rabensteiner. Le thème abordé tout au long de cette semaine était “Realize Rural”. Il avait donc pour but de sensibiliser les étudiant.e.s aux problématiques liées au monde rural à travers divers ateliers. Par ailleurs, le thème a été introduit par Aleksandar Lukic, enseignant de géographie à l’Université de Zagreb. Il a expliqué les enjeux géographiques actuels des espaces ruraux.

Durant le congrès, il y avait des workshops, mais également des conférences qui portaient sur ce thème. Les réflexions apportées lors de cette semaine s’appuyaient sur le ressenti que peut avoir un géographe face aux problématiques posées. On peut citer en exemple le workshop “Stayin alive” qui portait sur la revitalisation des zones rurales. Une journée d’excursions en milieu rural a également été organisée avec la possibilité de visiter : la région montagneuse de Gorski kotar, l’île de Krk, le parc national des lacs de Plitvice, la chaîne de montagne du Velebit, ou encore la vallée de Vinodol. Ces excursions ont permises aux participant.e.s de se rendre compte des particularités de zones rurales croates typiques.

Des temps forts pour la vie du réseau

Un Congrès c’est aussi le grand moment politique de l’association, notamment avec l’Assemblée Générale d’EGEA qui s’est déroulée en plusieurs créneaux sur trois jours. Cela permettait d’aborder et d’amender les objectifs de l’association, ses aspects financiers, et finalement, d’élire une nouvelle équipe de direction. Lors du dernier temps consacré à l’élection, l’équipe de David Rabensteiner a laissé la main à un nouveau board motivé, présidé par Swen Schmitz. David faisait parti d’EGEA Graz en Autriche avant son mandat, et quant à Swen, il était d’EGEA Aachen en Allemagne.

L’AFNEG est fière d’avoir pu présenter sa fédération aux différentes entités présentes, et remercie tout particulièrement EGEA pour l’invitation et de perpétuer ce lien existant entre les géographes français et européens. Congratulations to the new board of EGEA !

© Crédits photos : EGEA