Dessiner la Terre, l’espace connu, le plus fidèlement possible. Représenter un espace pour asseoir sa domination. Cartographier des informations à des fins idéologiques. Spatialiser des phénomènes dans une démarche scientifique ou de sensibilisation… Les objectifs de la cartographie sont multiples et ont évolué au cours des siècles. Les supports varient également, de la carte traditionnelle aux systèmes d’information géographiques et à la cartographie numérique. Quel que soit le support, la cartographie reflète également la créativité de ses auteurs ou autrices.

La créativité cartographique contemporaine est encouragée par diverses initiatives françaises, notamment MERCATOR, un fanzine de cartographie, dont le premier numéro a été lancé à l’automne 2019. Ce fanzine met en valeur la production de cartes au sein de la cartographie francophone en promouvant la créativité mais aussi l’expérimentation cartographique. Les contributeur.rice.s sont libres d’exprimer audace et humour sur le fond comme sur la forme. Le premier numéro a été tiré en 40 exemplaires, assemblés et cousus à la main avec une couverture imprimée en gravure sur bois. Seul fil conducteur, un mot tiré au sort : « large ». Une  dizaine de cartographes passionné.e.s se sont prété.e.s au jeu, proposant des interprétations cartographiques de « large ».

Comment participer au prochain numéro de MERCATOR ?

L’appel à contribution pour le deuxième numéro du fanzine a été lancé, et le fil conducteur est « reflet ». Pour participer, envoyez avant le 12 janvier 2020 vos créations dans un format carré de 20 cm x 20 cm à l’équipe du fanzine ! Pour toute question, contactez Maxime à l’adresse suivante : maxime@les-artisans-cartographes.fr