Géotrip : une association qui bouge !

Geotrip, une association qui bouge

Géotrip, une volonté commune

L’association étudiante « Géotrip » vient de voir le jour, puisque qu’elle soufflera sa première bougie en cette fin d’été 2016 ! Toute jeune, cette association est d’abord née d’un élan collectif  qui provient de la volonté des étudiants de licence de promouvoir la géographie au sens large depuis l’Université de Clermont-Ferrand. Notons que Géotrip est la première association étudiante de géographes qui s’est constituée au sein des Universités d’Auvergne, ce projet étant porté par la bonne entente qui règne entre les différentes promotions.

Vous l’aurez compris, cette année 2015-2016 a été une année de lancement au sein de laquelle le petit bébé a pu grandir, mais surtout évoluer.
Nos objectifs sont clairs, et consistent à créer une dynamique autour de la Géographie, tout en renforçant le lien entre étudiants géographes (et ce même à l’échelle nationale).
Cette année, l’association s’est illustrée par les nombreux projets mis en place et basés avant tout sur l’ouverture, ce qui lui a permis de gagner en visibilité. À titre d’exemple, la soirée d’intégration qui s’est déroulée au début du mois d’octobre a réuni dans la convivialité une grande majorité d’étudiants géographes. Lors de cette soirée, le système de « parrainage » a renforcé la cohésion entre les différentes promotions.

Des évènements variés, pour tout les géographes

Cette réussite a conforté notre envie de poursuivre l’aventure, et c’est pourquoi les opérations se sont multipliées, parmi lesquelles :

  • des ventes de gâteaux tout au long de l’année devant l’université, aux thèmes originaux et en rapport avec la géographie (« petits-déjeuners aux saveurs du Monde ») ;
  • un concours de belote au mois de février, l’occasion de promouvoir l’association en-dehors du seul cadre universitaire, et de récolter des fonds pour les sorties de terrain ;
  • des animations à visée culturelle autour d’expositions ou de « cafés géo », dont le but était de réunir dans un cadre plus convivial l’équipe éducative, les étudiants, mais également des professionnels ou toute autre personne prête à débattre autour de thèmes et questions variés, tels la « ruralité », le phénomène de « métropolisation », etc.

Rencontres inter-géographiques

Tous ces évènements ont servi et aidé à préparer l’un des grands moments de l’année pour Géotrip, à savoir une sortie de terrain qui s’est déroulée entre le 26 et le 29 Mai 2016 sur Montpellier et ses alentours. Intitulée « A la découverte du patrimoine languedocien », cette excursion fut enrichissante pour aborder concrètement les principaux thèmes étudiés lors de la licence de géographie, à savoir :
  • l’aménagement, par la visite de la Grande-Motte (aménagement du littoral languedocien), ainsi que par la découverte du patrimoine urbain de Montpellier, et ce grâce à la collaboration de l’association étudiante de Géographie de Montpellier Le Globe ;
  • l’Histoire et le patrimoine, lors de la visite de Pézenas, d’Aigues-Mortes, et de Saint-Guilhem-le-Désert (classé parmi les plus beaux villages de France) ;
  • enfin, l’environnement, à travers une visite guidée des Gorges de l’Hérault.

Ce voyage fut l’occasion pour Géotrip de clore sa première année universitaire par la rencontre   avec d’autres associations pour s‘ouvrir encore davantage en se faisant de nouveaux partenaires.

Nouvelle année, nouveaux projets

L’équipe de Géotrip a bien l’intention de soutenir et de reconduire les démarches qui ont été à la base de la réussite de cette année 2015/2016, et qui viennent d’être détaillées (prévisions en cours sur notre prochaine soirée d’intégration, nos futurs concours de belote ou autres voyages, etc.). En parallèle, c’est avec enthousiasme que nous travaillerons sur de nouvelles initiatives, parmi lesquelles la tenue sur Clermont-Ferrand d’un forum sur deux à trois jours sous la forme d’un festival, dont les modalités précises (thème(s), ligne directrice) restent à déterminer.

L’association Géotrip espère de tout cœur continuer à prospérer, ses membres mettant tout en œuvre pour aller en ce sens. Elle souhaite également grandir et sera heureuse de continuer l’aventure en accueillant en Auvergne (également nommée « Terre du Milieu ») d’autres associations !